Edelzwicker, elliptic dream and so on

Par Dyonis Hator

En Alsace, l'Est chahuté de notre histoire, l'assemblage est affaire noble. Dénommé Edelzwicker, ce noble assemblage se veut éclectique et harmonieux. Par les temps qui courent, c'est un vin de concorde voir même un vin de « glande ».

Edelzwicker, elliptic dream and so on
DR

Comprenons-nous bien l'ami, tu aimes la charcuterie, et le terroir alsacien t'y invite toutes affaires cessantes ; ce faisant tu sais combien le soyeux animal pratique la glande, surtout s'il est de qualité. La simplicité de l'un, l'Edelzwicker, s’accommodant à merveille de la franche expression de l'autre.

 

La soif est son registre de prédilection, il se sifflera à discrétion, mais tu connais la ritournelle : « avec modération ». Le délassement est l'expression parfaite de la tempérance, l'agité du bocal l'écrivit en 1938, de là à penser que Münich était tout autant la parfaite expression de la tempérance ; mais ceci est une autre histoire.

 

A propos de « mesure », la particularité de notre sus-nommé est son flaconnage usuel : 100 centilitres. Exception culturelle oblige. Cela-dit, c'est mieux ainsi et tu le comprendras aisément après l'ouverture de cette flûte alsacienne. Elle t'enchantera, ne néglige pas sa douceur ménagère qui t'offrira des perspectives digne d'un écureuil dispendieux, mais là je m'égare.

 

Cet égarement n'est pas l'apanage de l'INAO qui organise et veille aux destinées administratives des signes de qualité, enfin il y a là très certainement sujet à débat quoique pour l'instant, comme l'on dit outre-Rhin, ce soit plutôt un missverständnis à moins que cela ne soit plus comique donc du ressort de l'inusable nolle prosequi du très estimable Bertie Wooster heureusement soutenu par l'inestimable Jeeves (https://youtu.be/gXr4N51RsHA) ! Mais nous y reviendrons une autre fois et tout spécialement dans l'évocation du vin de Porto !

 

Donc revenons au Rhin, et plus précisément aux deux départements le bordant le Haut-Rhin et le Bas-Rhin qui sont autant de raisons d'avoir foi en l'Edelzwicker. Les amateurs « hors-sol » restent peu enclin à confesser cette foi, mais conserve une pratique bien chevillée. Sans doute un peu honteux de sacrifier à cette boisson de haut rendement et de fonds de cuves. Nos amis indigènes septentrionaux, eux, ne sont guère diserts sur la question mais lichottent sans réserve ces flûtes king size ! Moi itou.

 

Assemblage de chasselas, de pinot blanc, de pinot gris, de muscat, de sylvaner, de riesling, de gewurztraminer... de Cleebourg, au Nord, à Thann, au Sud, les variantes sont, comme les dessins d'Hansi, toutes de la même veine. Gourmandise et commodité, alliées, pour célébrer les jours sous les cieux grands ouverts.

 

Question ? L'Alsace, est-ce la partie méridionale du vignoble de l'Empire Allemand ou bien la partie septentrionale du vignoble de la République Française ? Qu'importe la glose ou bien ouvre la flûte et lance le sujet, nur für spass. Des noms ? Domaines Léon Boesch, Schlumberger, Pfaff, Ernest Burn, Dirler-Cadé, Sylvie Fahrer. Réponse ? A l'image de ce vin, celle de Jean Lebrun sur France Inter te donnera matière à illustrer la volonté de concorde qui irrigue ce terroir (http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1228499).

 

Sinon, la lichotte modérée s'effectuera avec charcuteries accompagnées des inamovibles radis noirs et blancs, l'un étant plus doux que l'autre le raifort pourra « twisté » l'ensemble avec une belle râpée de betterave crue et du sésame bien grillé ou alors des graines de pavot un peu torréfiées. La couleur locale appelle la tarte flambée dite flammekueche, j'aime bien y entendre le smack du küss, ça aurait pu être un gimmick pour Robert Duvall et Sally Kellerman que ce côté flambé-flambant du baiser salé. T'es perdu ? Alors va par là, view halloo!, (c'est ici : https://youtu.be/KoRFyr6cOWU) et réjouis-toi, la curiosité est une bignolle très affairée, un conseil : épouse-là et ne la quitte plus d'une semelle ! Méfies-toi des Bretzels, la fausse route est sans issue, finie la glande. Et ça, ça serait vraiment un nolle prosequi ;-).

 

 

 

Jo Wedin & Jean Felzine - Je t'aurai

Articles Trajectoires plus anciens

Une méthode novatrice et originale pour permettre aux enfants de se développer en s'amusant !