Crossroad Festival 2019

Par Franco Onweb

 C’est la rentrée, et c’est aussi la période du Crossroad Festival, ce festival qui offre à de jeunes groups ou artistes la possibilité de se produire devant un parterre de professionnels dans des shows cases de trente minutes dans des conditions optimales Une rencontre avec Thomas Blanquart le coordinateur du festival s’imposait !

Crossroad Festival 2019
DR

Je suis Thomas, coordinateur pour le festival Crossroad. Je travaille depuis 2007 dans la musique. J’ai travaillé pour différentes structures, notamment à Dunkerque et je suis maintenant chargé de l’organisation du festival.

Quand aura lieu le Crossroad ?

Il aura lieu du 11 au 13 Septembre à Roubaix sur quatre lieux : l’ARA, la Cave aux Poètes, la Condition Publique et le Théâtre Pierre de Roubaix . Il y aura des show cases, des conférences, des ateliers, une rencontre jeune public et des rencontres professionnels

Vous restez sur l’idée des Show cases ?

Tout à fait ! C’est un format idéal pour nous avec des concerts de 30 minutes où les artistes ont le temps de s’exprimer directement. Et dans de bonnes conditions.

Vous avez toujours des partenaires qui vous aident pour la programmation ?

Oui, ce sont des structures accompagnantes qui aident les groupes et qui nous les proposent. Il y a eu un jury en février qui a choisi les groupes.

Vous avez des groupes dans à peu près toutes les catégories, sauf dans le métal ?

Effectivement il n’y a pas de musique extrême, ce n’est pas une volonté de notre part, c’est juste que aucuns groupes de ce style n’a été retenu par le jury. Il n’y a eu aucunes consignes de vote par rapport à un style ou à une musique. Il n’y a pas de reggae non plus. On balaye quand même le rock, la pop, le folk, le rap …

Il y a beaucoup d’électro et de Hip Hop ?

Il y a beaucoup de Hip Hop, c’est vraiment à l’image de la musique d’aujourd’hui. Il faut se rappeler que ce sont des groupes proposés par des acteurs locaux donc c’est ce qui se passe sur les territoires.

Quelles ont été les retombées du festival l’année dernière pour les groupes ?

Certains groupes ont pu rencontrer des professionnels qui les ont aidé pour leur carrière.

Quels sont les artistes que tu attends cette années ?

A titre personnel, j’attends de voir beaucoup de groupes, comme Maze, un rappeur mais c’est vrai que nous avons beaucoup d’attente.

Il y a aussi beaucoup de conférences ?

On essaye de développer des temps de rencontre autour de la musique et de la professionnalisation. On travaille avec la région qui a un mis en place des thématiques avec des conférences et des rencontres dans un lieux identifié.

Vous avez encore une journée des familles ?

Cette année nous avons choisi de resserrer le festival sur trois jours pour que les professionnels puissent venir. Nous avons juste un concert jeune public le mercredi soir avec Soleo qui fait des percussions corporels, une manière différente de faire de la musique.

Vous avez toujours un rôle d’accompagnateur pour les groupes de la région ?

Bien sûr, c’est notre fonction principale dans l’année.

Vous avez des idées pour l’année prochaine ?

Cela reste à définir, pour ma part ma mission s’arrête le 30 septembre. La seule chose qui est sûr c’est que les dates et le format show case resteront !

On parle des partenaires ?

La région est toujours notre principale partenaire : c’est grâce à elle que le festival existe ! On a aussi beaucoup de partenaires médias, plus d’une quarantaine et des partenaires technique mais c’est la région qui est vraiment notre partenaire principale !

Vous êtes toujours une région dynamique ?

Bien sûr, c’est une des régions les plus dynamiques en terme de groupes et c’est aussi pour ça que on espère vraiment avoir du public. La musique vivante ne peut exister que avec du public devant elle !

https://www.crossroadsfestival.org/ 

 

Une méthode novatrice et originale pour permettre aux enfants de se développer en s'amusant !

Articles plus anciens

Acomptes et cautions en un clic