Frankistadors : Rencontre pour « New Eve »

Par Franco Onweb

Vétérans de la scène parisienne, Franka et son groupe, « les Frankistadors », vient de sortir un nouvel album « New Eve ». Un album de rock, ni plus, ni moins, un album où l’énergie rencontre la mélodie. Les Frankistadors ne prétendent absolument avoir inventer quoi que ce soit, ils revendiquent juste le droit ce bon vieux rock que nous aimons. Voici, en quelques questions les Frankistadors !  

Frankistadors : Rencontre pour « New Eve »
DR

Qui êtes-vous ?  

Le groupe Frankistardors

Présentez-vous musiciens par musiciens

Françoise Lo-Re (Alias Franka) / Chant – Guitare , Laurent Peters / Guitare – Chœurs , Farida Tadjene / Batterie  et Wilfried Warmel / Basse

(Photo Dominique Jouxtel) 

Pourquoi ce nom Frankistadors ?  

Le groupe se nommait « Franka », jusqu’au jour où notre bassiste Wildfried Warmel est arrivé en me disant que le groupe aller s’appeler « Frankistatords ». Je suppose qu’il m’aimait beaucoup mais il faut dire que tous les musiciens m’appellent Franky. 

Quel a été votre parcours en musique pour les uns et les autres ?

Franka : j’ai débuté le chant classique à 10 ans au sein de la maitrise Gabriel Fauré. J’ai « gonflé » des chœurs à l’Opéra de Marseille. J’ai aussi interprété des rôles d’enfants dans de grands opéras et étudié deux ans au conservatoire de Grenoble. J’ai rencontré Patrick Capozzi en 1977. J’ai intégré son groupe « Cops and Robbers » en tant que clavier. Grâce à Marc Zermatti (Underdog/Skydog) nous avons pu enregistrer un titres, « Aller sans retour » au studio Marcadet. Le disque n’est sorti qu’en 2013, grâce au collectif « Mémoire Neuve ». On a joué plusieurs fois au Rose-Bonbon et pu faire la première partie de groupe comme Shakin Street, Wilco Johnson ou Magazine. J’ai retrouvé Mickey Finn et ensuite j’ai comencé à jouer un peu partout à Paris sous le nom de Franka. J’ai rencontré Farida à l’Hôpital Ephémère. On a enregistré un premier album en 2012 sous le nom de Frankistadors avec lequel on a eu de bons retours, dont une chronique dans Rock’n Folk. On a privilégié le Live en jouant partout où nous le pouvions à Paris et en province. On a enregistré une première version de l’album « New Eve » avec Christian Banet à la guitare en 2018, puis une deuxième version en 2019, pour une sortie en mai 2021.

Wilfrid Warmel : Bassiste polyvalent

J’ai commencé ma carrière avec les Frankistadors

Christian Banet : Bassiste sur l’album « New Eve »

J’ai joué avec Little Bob Story et des tournées internationales avec Rachid Taha. Je rejoins les Frankistadors que pour les concerts importants.  

(Farida et Franka en scooter - Droits réservés) 

Farida Tadjène : Batterie

J’ai débuté ma carrière en 1988 avec le groupe HAREM, avec le guitariste international Mahamad HAADI (Sapho, Velvet Underground) et le chanteur ROE (tournées mondiales et premières parties de David Bowie, Tears for Fears, Bob Geldoff). J’ai rencontré ZACK PRATHERS (batteur de Luther Allison et Screamin Jay Hawkins). Je me suis produit au festival de Sion, en Grèce et en Italie.  J’ai joué ensuite avec JANICE DE ROSA, RANDI RARE (guitariste de John Mayall et John Lee Hooker) et BYRON HOMES mais aussi des chanteuses afro-américaines, WOMEN’VOICE. J’ai tourné tourne en Afrique du sud, en Angola et en Israël. J’ai enregistré un album, « Rebel women » et fait la première partie de John Scotfield

Parallèlement j’ai intégré le groupe FATON COHEN (1er pianiste de Magma) et j’ai enregistré avec lui l’album « Colibri ». J’ai fait de nombreux plateaux télé (Zazie, Axel Bauer, David Halliday, Florent Pagny…) En 2008, j’ai rejoint CHRISTINE LIDON / LES BLONDES et ensemble, on a enregistré un album produit par Henry PADOVANI (1er guitariste de Police ) En 2015, j’ai retrouvé FRANKA LO-RE et intégré FRANKISTADORS pour de nombreux concerts à Paris et à travers la France

Laurent / Guitare et Choeurs :

Laurent, guitariste autodidacte aux influences multiples, au jeu instinctif qui se construit dans l'instant, et parfois même avant ou après cet instant. De son 1er groupe "GAP" (avec l'affaire des pigeons morts lors du "live at  Fabert") aux « FRANKISTADORS »,  il a joué dans plusieurs combos à succès : le "Paulette's Band" et son hit "Empty world", the "Beeftoads" ("Happy go", "Hairy monster",...), les "Spits" ("Regarde au loin"). En parallèle de ces groupes originaux, il joue avec « Andrew H », « MC Gouillard et son Lolo, Sally, GO ! », « Dean C ».

Quand le groupe a-t-il commencé et à quelle occasion ?

Le groupe actuel s’est formé en 2008, lors de l’intégration de Farida et Wilfried.  

Quelles étaient vos influences à la base du groupe ?

Neil Young, Iggy Pop, les Rolling Stones, Patti Smith, The Clash

Quelles ont été les dates de concerts importantes ?

Scène Bastille, Hard Rock Cafe, Centre Barbara, Mains d’œuvres, le Postagalen à Marseille …

Quel a été votre parcours discographique jusqu’à présent ?

FRANKA                   ALBUM ‘ALLER SANS RETOUR’/COPS AND ROBBERS/2013

FRANKISTADORS    ALBUM ‘UNE ENVIE FOLLE’/2012

                                   ALBUM ‘NEW EVE’/2021

Vous sortez un nouvel album : « New Eve » il a été fait où, avec qui et quand ?

Il a été enregistré au Studio 89 près de Joigny par Jérôme Boussard, alias Djé et Wilfried Warmel. Il a ensuite masterisé à l’Auditorium de Saint Ouen par Ilan.

Pourquoi ce titre ?

Il est léger, Anglais Français et porteur d’histoire.

Pourriez-vous décrire le disque ?

Il est rempli d’énergie, de diversité, imprégné de rock et apaisant.

Qui a composé et qui écrit les morceaux ?

Franka écrit les textes et la plupart des musiques. Laurent Peters a écrit deux titres « Bourvil » et « Cross the Mirror ». c

Les textes : d’où vient l’inspiration ?

De l’univers des voyages, des rencontres, des anecdotes prises dans les livres de poésie ou encore du besoins de s’élever et de créer pour apaiser. 

Pourquoi mélanger des textes en Français et en Anglais ?

D’un besoins de diversité, l’inspiration ne se contrôle pas toujours.

Comment se procurer le disque ?

D’un besoins de diversité, l’inspiration ne se contrôle pas toujours. Nous avons un distributeur : Inouïe et il est disponible sur toutes les plateformes.

https://www.paniermusique.fr/rock-francais/4877-new-eve-frankistadors-3760301216322.html

Quels sont vos projets ?

On travaille déjà sur un prochain disque, qui sera peut-être un Ep 4 titres, qui sont déjà écrits. On se prépare à rentrer en studio donc, tout en travaillant sur des prochains concerts ou tournées.

Savez-vous dans quelle direction musicale vous allez aller dans l’avenir ?

On compte aller vers une direction définitivement Rock’n Roll, avec un peu d’ouverture à la fantaisie.

Votre avis sur la situation actuelle et celle que nous avons vécu ?

Il y tant à dire, je (Franka Ndlr),je vais m’exprimer à mon niveau personnel ! j’ai vécu le meilleur des années 70, 80 avec la liberté, la joie où le rock’n roll était un mode de vie. Aujourd’hui, avec la pandémie en plus, tout a changé. Cette course aux réseaux sociaux a corrompu le monde de la musique. Même si je garde confiance en l’être humain, il faut s’adapter en permanence et correspondre à la vague du moment, dans tous les domaines … Je suis aussi préoccupé par la fonte des glaces et la montée des dogmes extrémistes et fasciste !

(En concert au Hard Rock Café - Droits réservés) 

Y a-t-il des concerts prévus ?

Des concerts en plein air, dont un au Jardin Éphémère à la Goutte d’Or et le 28 Octobre à Mains d’Oeuvres à la Saint Ouen.

Le mot de la fin ?

J’ai répondu à cette interview sans mes musiciens : ils se sont tous désistés ! Les rockers sont de sales gosses ! C’est un exercice de style où je ne suis plus habituée !

https://www.frankistadors.fr/

https://www.youtube.com/channel/UCzHOF55WIkABKOPH_DfHewA

https://www.paniermusique.fr/rock-francais/4877-new-eve-frankistadors-3760301216322.html

 

 

 

 

 

 

Articles plus anciens