Daniel Paboeuf : rencontre pour Ashes, un premier album solo

Par Franco Onweb

Compagnon de route de Marquis de Sade, collaborateur de Etienne Daho, Niagara ou encore de Dominique A, Daniel Paboeuf est une figure obligatoire de la musique d’ici depuis plus de trente ans ! Même s' il anime depuis plusieurs années un projet personnel : le Daniel Paboeuf Unity, le 5 février prochain verra la sortie de son premier album solo « Ashes » !

J’ai donc écrit à Daniel pour lui demander de ses nouvelles et lui demander de présenter ce disque d’un musicien hors du temps et des modes. 

Daniel Paboeuf : rencontre pour Ashes, un premier album solo
Eric Mahé

On s’était parlé il y trois ans : qu’as-tu fais depuis ?

De nombreux concerts avec le groupe Marquis de Sade entre 2017 et 2019,(Vielles charrues, Villette sonique etc... et enregistrement de l'album et du DVD.

En 2018, sortie du 3° album de DPU (Daniel Paboeuf Unity), « Golden years », suivie de concerts en 2018 et 2019.

En 2019, j'ai enregistré l'album du Christian Paboeuf quartet (jazz)

En 2019 et 2020, je  prépare l'enregistrement de mon album solo, Ashes ?, qui devait sortir en octobre 2020 avec une série de concerts. Concerts et sortie de disque qui sont remis en 2021.

J'ai été confiné, puis malade (bénin mais secoué quand même)

-En 2019/2020, je collabore également avec le chanteur François Audrain dont je sors l'album sur mon label.

-En 2020 j'entame une collaboration avec la Ci° des Becs verseurs, avec Myriam Gautier comme musicien et comédien dans un spectacle intitulé Dionysos.

(Photo  Laurent Guizard) 

Durant cette période, il y a eu des événements assez joyeux comme la reformation de Marquis de Sade et une tournée derrière mais aussi le décès de Philippe Pascal : comment as-tu vécu tout ça et cela a-t-il eu une incidence sur ta musique ?

La re-formation ne m'a pas surpris car j'en parlais depuis quelques temps avec Patrice Poch. Les répétitions ont été plutôt sereines donc agréables, les tournées après, une divine surprise, mais émotionnellement (40 ans après !) plutôt perturbantes après coup. Le décès de Philippe a été traumatisant, mais si je connaissais sa fragilité et son hyper-sensibilité. Je ne pense pas que cela ait eu beaucoup d'effets sur ma musique.

Tu es présent sur la scène depuis plus de 40 ans et pourtant il s’agit de ton première album solo, pourquoi ?

C'est peut-être un peu exagéré par rapport à DPU qui est aussi un projet très personnel. La différence fondamentale entre le solo et DPU, c'est qu'il n'y a eu aucun filtre entre mes démos dans mon studio et le passage en studio pour l'enregistrement.

Que devient Daniel Paboeuf Unity ?

 Mistress Bomb H a sorti un album avec Ex-Fulgur, Nicolas Courret un album avec Effeil et Laetitia Shériff ainsi qu'un ciné-concert Moonwalk, David Euvert un livre-disque avec Dominique A.

Je l'ai toujours dans un coin de ma tête. J'ai quelques morceaux et une ou 2 idées générales

Quelles étaient tes inspirations pour le disque ?

Le monde qui m'entoure, mon adolescence (Ad Astra), les étoiles, l'avenir de l'humanité (cela fait un peu prétentieux mais on doit être pas mal dans ce cas !), les états d'âme de l'artiste, les violences policières, mes états d'âme.

Pourquoi ce titre « Ashes ? » ?

Pour moi, il synthétise ce que je voulais exprimer, un no future avec une planète dévastée mais avec une petit lueur d' espoir (grâce au ?) que l'on retrouve dans le visuel de Sébastien Thomazo, avec une éclaircie dans ce ciel tourmenté.

Tu l’as fait où et avec qui ?

Enregistré au studio Impersonal par Thomas Poli qui joue du Moog, du modulaire, du Korg MS 20 il me semble, et sans doute d'autres machines. Nicolas Courret qui répétait dans le même studio avec Laetitia Shériff, est venu enregistrer les cymbales et hi-hat sur 3 titres.

Quels sont les musiciens présents sur le disque ?

Nicolas Courret /Thomas Poli/Daniel Paboeuf

Comment cela va-t-il se passer sur scène ?

Bien ! Je serai tout seul au chant et aux saxes, avec une boite à rythmes, un looper.

Mais avec un ingénieur du son (Thibaud Galmiche et qui fait aussi les lumières)

Ton clip est super drôle, peux-tu nous dire qui l’a réalisé et comment ?

C'est Laurent Guizard qui l' a réalisé sur une de mes idées.

Denis Cefelman a fait la chorégraghie et nous l'avons tourné en 3 jours aux Ateliers du vent à Rennes

Quel est ton avis sur la situation actuelle ?

Le gouvernement fait ce qu'il peut, plus ou moins bien (communication, masques, vaccins, anticipation) Bien sûr, pour la question des salles de spectacles, je déplore, pour le moins, que l'on navigue à vue, avec annulation, report, etc, etc....

Sur le long et moyen terme, je ne suis pas trop optimiste.

Quels sont tes projets ?

Mon concert de release à Rennes aux « Ateliers du vent» se transforme en concert capté (toujours par Laurent Guizard) et diffusé sur les réseaux sociaux le 16 février.                          

Je commence à réfléchir à un nouveau clip sur le morceau « I'm a wreck ».                                

 Mes concerts de mars et avril avec Marquis (ou je devais aussi faire la 1° partie avec mon solo) sont reportés au mois de mai.

Mon travail de comédien se poursuit avec le spectacle « Dionyso »s (création en septembre 2021) .

Aider ma future épouse à travailler la terre dans la ferme que l'on va acheter et ou je monte un studio.

Le mot de la fin ?

« I'll try again until i die « 

 

 

 

Articles plus anciens