Play List de confinement 30 : JB Kiwiboy – Daltons / Smmmile

Par Franco Onweb

Trentième Play List de confinement avec aujourd’hui Jean Benoit S Robert alias Kiwiboy, le bassiste des Daltons mais aussi l’un des fondateurs et dirigeants du festival pop-végan Smmmile !

Dans une interview, Patrick Williams, le chanteur des Daltons a décrit JB, comme : « un éminent connaisseur de la chose rock’n’rollienne » et c’est vrai ! A côté de ses activités musicales, Kiwiboy, est aussi un militant du véganisme. Cela l’a emmené à créer un festival de musique où le véganisme est présent sous une forme plus « douce » que chez beaucoup de militants de cette cause.

Cette Playlist est aussi là pour mettre en lumière la situation des festivals de musique, et autres, qui vivent en ce moment une tragédie. C’est pourquoi, il y a quelques jour, j’ai publié une interview du festival Smmmile pour mieux comprendre les enjeux de cette situation : https://www.buzzonweb.com/2020/04/smmmile-festival-rencontre-pour-preciser-les-enjeux-des-festivals-en-2020

Pour cette Playlist la sélection de Jb est à son image : pop et colorée avec Dinosaur Jr, Manu Dibango ou le duo américain de Lemon Twigs, son grand coup de cœur !

A demain pour plus de musique, partagez cette Playlist parce que la bonne musique fait toujours du bien, restez chez vous et faites attention !

Play List de confinement 30 : JB Kiwiboy – Daltons / Smmmile
Pierre Huard

Dinosaur Jr - "The Lung" 

Je commence par un vrai morceau de confiné en mode télétravail avec Youtube qui tourne en boucle ... De fil en aiguille le robinet à images m'a proposé ce morceau "The Lung" de Dinosaur Jr que je n'avais pas écouté depuis super longtemps. Pour être honnête je ne suis pas hyper fan du chanteur / guitariste Jay Mascis mais beaucoup plus de Lou Barlow (et de ses projets Folk Implosion, Sebadoh ...) et c'est justement lui et plus particulièrement son jeu de basse phénoménal qui m'a attiré l'oreille dans cette version live... J'avais jamais remarqué à quel point il arrivait à la fois à jouer d'une manière ultra bestiale (on est pas loin de Lemmy) tout en gardant une approche mélodique et un son qui ne se noie pas dans le mix. Les morceaux de Dinosaur Jr. souffrent souvent de passages de guitare un peu indigestes mais ici la mélodie est suffisamment forte (enfin on est pas dans du Burt Bacharach non plus hein) pour que le tout se tienne super bien. Et puis oui encore une fois il y a Lou (rien que le prénom ...) son attitude et le mec joue sur Rickenbacker en plus... Je me rappelle encore la tête de mon père le jour de mes 18ans quand j'ai vidé mon compte épargne - qui devait servir à payer mon permis - pour acheter une Ricken' modèle 4003.... Rassure toi papa je l'ai toujours (la basse pas le permis). 

Stephen Malkmus - "Xian Man"

Sans être passionné par Pavement, j'ai toujours eu une tendresse particulière pour certains albums du groupe. Et puis le confinement laisse plus de temps pour écouter de la musique et je serais sans doute passé à côté du dernier album de leur leader Stephen Malkmus en période normale. Cela aurait été vraiment dommage tant son dernier single est cool, une espèce de country un peu déglinguée (j'ai hésité avec le morceau Amberjack sur cet album qui est magnifique) et assez addictive.

The Lemon Twigs - "The One" 

Ca faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé ... Je suis redevenu fan d'un groupe  ... J'ai même un T-Shirt avec leur nom. J'aime tout :  leur look, leurs chansons, leurs voix et je les aime même quand ça leur arrive de foirer un concert. Voici ici leur dernier single qui annonce l'album (prévu en mai normalement il est décalé à août ...) que j'attends comme un gamin. 

Orville Peck - "Dead of Night" 

Sa musique et son look (un cowboy masqué) peuvent faire un peu cliché mais il y a bien plus que ça avec ce mec ... On est très loin de quelqu'un qui pratique une musique (de la country pour faire simple) qui est normalement réservée - comme il le dit lui-même dans "Gonzai" - à des  « mecs blancs hétérosexuels qui chantent des chansons sur les voitures et le drapeau américain ». Et puis avec ses références new wave, punk voire synthpop (bon là faut chercher quand même) Orville Peck propose une relecture super intéressante de la Country US et putain quelle voix ! Je me suis payé le vinyle, ce qui en ces temps de disette en dit long sur mon attachement au cowboy glam. A écouter fort avec un bon verre de vin. 

Wire "The 15th" 

Wire fait partie des groupes dont la musique m'accompagne depuis super longtemps. Je les avais découvert sur une compil' "Best Of Peel Session" de Bernard Lenoir avec "I am The Fly" et ce super son de gratte qui sonne comme ... Rien en fait ! Et puis j'ai découvert le reste : ces trois premiers magnifiques albums, la période Mute très 80's mais pas mal non plus,  certains albums de Colin Newman (Graham Lewis, j'avais tenté d'écouter aussi mais j'accroche moins) et même leur dernier album qui est loin d'être nul. J'aime Wire parce que il synthétise ce que j'apprécie en musique, savoir à la fois faire du bruit et composer des chansons Ici dans cette version live on est un peu entre les deux. 

Manu Dibango - "Pépé Soup"

Grâce au dernier numéro du magazine « Schnock » je me suis plongé ultra tardivement  dans la carrière de Manu Dibango. En regardant les réseaux sociaux;  j'étais naïvement heureux de voir que nous étions nombreux à relayer et à apprécier sa musique avant de comprendre qu'il nous avait quitté victime du COVI 19 ... Je me console avec ce morceau "Pepe Soup" de 1974 et sa super guitare fuzz. 

En Attendant Ana "Words" 

Compliqué de savoir pourquoi on aime un groupe, un morceau, un album .... J'ai vu plusieurs fois En Attendant Ana en concert et à chaque fois il y avait une espèce de fraîcheur et d'humilité ultra appréciable. Entre pop et garage, leur deuxième album ne démérite pas et est un parfait compagnon de confinement.

Hey Hey My My - "July"

Ça fait longtemps que je croise les HHMM (notamment à une  Smmmile Party - merci les gars et Lady B.;)) et quoi de plus réconfortant que d'apprendre qu'ils sortent un nouvel album sur le super label « Vietnam » en plus. Ils ont le sens de la mélodie et niveau pop (même si dans le registre « Noisy » ils ont su montrer dans un autre contexte qu'ils savaient envoyer) ils en connaissent un rayon.  La preuve avec ce morceau : 

Charlotte Fever - "Bagatelle"

Ce sont mes potes du Smmmile qui m'ont fait découvrir Charlotte Fever, duo que j'ai le plaisir de croiser souvent au super concept store Aujourd'hui Demain (damned vivement qu'on puisse sortir et y boire quelques verres ...). J'aurais pu choisir un titre plus récent tels que "Voyeur", "Gang Naturiste" ou leur super reprise en live  de "Quand la Ville dort". Oui mais "Bagatelle" - qui entre nous aurait dû être le méga tube de 2018 - a tout d'une musique réconfortante en cette période d'incertitude et de confinement ... Pour ce qui est des nouveaux morceaux, je pense qu'on pourra les écouter sur une scène dans la vraie vie lors d'un événement souriant ;) 


Ah et juste avant le confinement j'ai beaucoup écouté le dernier Black Lips mais c'était avant ... et pour après, j'attends que Jason Falkner sorte enfin un nouvel album et vienne le défendre au « SMMMILE » et qu'on puisse reprendre les live en mode DALTONS !

 

DALTONS 

2ème album en préparation 

1er album "Objet Ancien"  toujours disponible  

https://www.facebook.com/daltonsparis 

SMMMILE Festival 

Tous les ans à la Villette en septembre. 

Festival dédié au mode de vie végane associant concerts, salon, conférences, débats et dégustations.

http://smmmilefestival.com/  

                            (Benoit Fatou)

L'atelier D'N'D

Articles plus anciens

Banner