Bebly : rencontre avec un trio rock

Par Franco Onweb

Formé en 2007, le trio Rock Bebly mène une carrière aussi passionnante que excitante. Avec sa musique puissante, ses rythmes cassants et ses textes grandioses, le groupe a su se faire une lace de choix dans l’univers de la musique d’ici.

Alors que le groupe sort un nouvel EP, »Uldo », j’ai envoyé quelques questions à Benjamin Blyn le chanteur d’un trio que vous allez adorer découvrir.

Bebly : rencontre avec un trio rock
DR

Pouvez-vous présenter les membres du groupe ?

BEBLY est un trio ROCK. Il y a Fabien à la batterie, Guillaume à la basse et moi (Benjamin) à guitare et au chant.

(Bebly - au centre Benjamin Blyn / Photo Davina Muller) 

Comment vous êtes-vous rencontrées ?  Comment s’est formé le groupe ?

Ce projet est né en 2007, à cette époque, j’étais dans un autre groupe et tout semblait bloqué artistiquement alors j’ai décidé de faire un projet solo pour ne plus être confronté aux freins des autres et retrouver une liberté artistique. Au début, je voulais faire appel à des musiciens uniquement pour le live. J’ai rencontré Guillaume et Fabien au détour de concerts. J’ai aimé la façon dont ils jouaient et aussi ce qu’ils dégageaient sur scène. Ils sont devenus de véritables amis et je suis retourné dans une formule de groupe.

Quelles étaient vos influences au début du groupe ?

Tous les groupes rock des années 90 basés à Seattle.

De quels groupes Français vous êtes proches musicalement ?

Deportivo, Les Wampas & Miossec.

Pourquoi ce nom ?

C’est la contraction de mon prénom et mon nom BEnjamin BLYn.

Avez-vous fait beaucoup de concerts et lesquels ont été les plus marquants ?

On n’a pas fait des masses de concerts en 10 ans, on doit presque dépasser la centaine. On choisit pas mal en évitant les plans pourris … on a quand même ouvert pour Eiffel, Luke, Déportivo, Sidilarsen, Archimède entre autres...

Comment cela se passe t’il sur scène ?

Les titres s’enchainent assez vite, on évite de trainer trop. C’est Rock !

Quel a été votre parcours discographique ?

« L’autre, il s’égare » – Mai 09 – LP 12 titres
« Le Bonhomme » – Jan 12 – LP 11 titres
« La Passerelle » - Sept 13 - EP 7 titres
« L'intervalle » - Nov 14 - LP 10 titres
« Déconne »- Nov 17 - EP 5 Titres
« ULDO » - Février 20 - EP 5 Titres

Qui compose et qui écrit les textes ?

Je compose la musique, j’écris les textes et ensuite nous faisons une grosse mise en place tous les trois.

Comment peut-on se procurer vos disques ?

Via notre bandcamp - https://beblyrecords.bandcamp.com/music

Vous sortez un nouvel EP, « Uldo », pouvez-vous le présenter ?

C’est un EP de 5 titres enregistré aux studios ICP de Bruxelles réalisé par Sylvain Carpentier (L’ingé son de Damien SAEZ) A l’image de sa pochette, il est comme une poignée de droséras. Cette plante carnivore, oxymore naturel qui sait combiner violence et fragilité.

Le mot de la fin !

Merci beaucoup pour cet entretien !

 

 

 

 

 

 

 

http://www.basementprod.com

Articles plus anciens

Jo Wedin & Jean Felzine - Je t'aurai