Un picton qui vaut mieux qu'une piquette, Un apéro presque parfait

Par Dyonis Hator

Curieux ces graphies, ces mots, qui vous changent l'esprit d'une matière. Tu « exites » les vins de ménage, tu extirpes les aigrelets, les qualités non-aléatoires et tu tentes le plaisant qui se domestique sans façon, bref tu musardes dans la big appellation du Vin de France dite VSIG. Nâââaaaan, t'angoisses pas, ce vin sans indication géographique peux t'en remontrer question papilles et pas que !

 

 

Un picton qui vaut mieux qu'une piquette, Un apéro presque parfait
DR

Le souvenir du "vin de table français" est à l'aune des monuments du même tonneau, et, s'en souvenir ni changera goutte. Ton apéro n'a rien de nostalgique, il questionne l'acronyme VSIG (vin sans indication géographique) et son parangon VDF (vin de France) pour aborder un sujet sérieux : une appellation, pour qui, pour quoi ?
Ne cherche ici qu'une seule réponse, celle qui t'est utile. À quoi ?
Tu l'as compris, one more time, il est question "de faire avancer le schmilblick" 

ce truc imparable qui convoque l'inutile pour mieux affronter l'utilité publique, la seule, la vraie, celle que tu vas partager.
Nombre de commentateurs du World Wide Wine ont pris fait et cause pour l'inutilité de l'utile, certains continuent à croire en l'utilité de l'inutile, fût-il futile... et les choses étant ce qu'elles sont, en un temps où l'on sait ce que l'on sait, touts choses égales par ailleurs, eu égard à l'incertitude dans laquelle nous divaguons... Bref, il est plus que temps d'envisager une nouvelle manière de vivre avec son temps, si perturbé soit-il  :

http://gje.mabulle.com/index.php/2016/03/07/207648-grand-nom-et-vin-de-table-vdt-n-24-de-vigneron.

Or donc, "la fille aînée de l'Église"continue à boire,mais moins, donc mieux. Dés lors, que peut-on gager de la difficile situation d'un VDF au s'en de la VSIG ? Une fois encore, nous épuisons les charmes de l'absurde qui confère à certains valeureux vignerons l'obligation de ne plus avoir d'autre choix que de "se perdre" dans cette dénomination qui, aujourd'hui, peut leur assurer un franc succès sous les acclamations "modérées" de tes invités.

Ces vins-là sont de la catégorie OVNI (Objet Viticole Non Identifié) ils plongent leurs racines dans la biodiversité du locale. Le hic c'est la productivité, le rendement et l'appellation qui est plus exclusive ou frileuse. C'est selon.

http://www.franceculture.fr/emissions/sur-les-docks-14-15/le-gout-en-heritage

Il est peut-être temps de faire exception à "l'exception culturelle" pour, enfin, laisser libre cours aux résurgences culturales comme aux innovations bien tenaces (racinaires).
Pour beaucoup, pour certains ? (Toi, peut-être ?), la liberté passe par l'exclusion. Cette liberté-là est à l'aune de la qualité. Elle n'est pas spéculative, elle ancre la confiance et montre la cohérence du geste cultural et culturel. 

France Culture - Du grain à moudre // "L'avenir de la viticulture française passe-t-il par le. Vin de table ?" http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/lavenir-de-la-viticulture-francaise-passe-t-il-par-le-vin-de-table


Tu liras avantageusement La mécanique des vins de Laure Gasparotto et Olivier Jullien (Grasset) et si tu es speed la page 101 de cet opus.

En cette sortie d'hiver, more than ever, le radis blanc ou noir sera de tous tes accompagnements pour mieux vivre cette transition. Tu l'accompagneras d'une soubressade, d'un fromage frais relevé d'amandes grillées et de carvis ou d'une petite purée de noix mixée avec de la roquette. Tu aimes les olives ? La tapenade est ton dada ? N'hésites pas, sur la table avec de fines tranches de topinambours et un tour de maniguette.

Les langues se délient, l'humeur a des ailes, tu laisses le son faire sa place, doucement.

My secret to produce...!?

Articles plus anciens

Une méthode novatrice et originale pour permettre aux enfants de se développer en s'amusant !